Blog

Externalisation des Datacenters

Externalisation vers un Datacenter de colocation

Un Datacenter en colocation est un environnement physique, dans la propriété d’un tiers, qui gère l’intégralité des composantes de l’infrastructure physique (climatisation, alimentation, sécurité physique et incendie). L’espace est généralement loué au Rack ou au mètre carré selon les modèles. La partie IT est sous la responsabilité de gestion de l’utilisateur final (locataire), qui peut mettre à disposition du personnel technique qui gère les équipements à distance.

 Afin de mieux considérer la solution d’externalisation en colocation, nous allons présenter quelques facteurs susceptibles à aider l’entreprise à prendre cette décision. 

Réglementation locale ou propre au métier

La sensibilité des données dans certains métiers ou entreprises peut soumettre celles-ci à des réglementations les obligeant à maintenir les équipements et/ou données informatiques en interne. Dans ce cas, la solution d’externalisation est éliminée. Certaines données ont des restrictions uniquement de proximité géographique, ce qui permet à l’entreprise de considérer un opérateur local offrant l’externalisation.

Durée de vie du Datacenter

Un Datacenter répondant à un besoin à court-terme ne doit pas faire appel à de la construction propre. Un Datacenter est provisoire quand il répond à un besoin de 1 à 2 ans. Une extension de l’existant ou la colocation peuvent alors être considérées pour leurs qualités pratique et économique.

Expertise de l’opérateur de service

L’entreprise doit statuer sur le niveau de contrôle qu’elle souhaite conserver et celui qu’elle consent à déléguer à l’opérateur de colocation. Dès lors, l’entreprise doit évaluer la capacité de l’opérateur à gérer les aspects délégués (sécurité physique, climatisation,..).

Généralement les prestataires ont recours à la certification auprès d’organisme d’autorité afin d’assurer la fiabilité de leurs environnement physique. De solides pratiques d’exploitation  et de maintenance doivent également être proposées afin de garantir un service minimum garanti.

Chaque aspect négocié doit faire l’objet d’un article qui sera inclus dans le contrat.

Délai de déploiement

La construction d’un Datacenter au sens propre du terme peut prendre jusqu’à deux ans, avant de devenir opérationnel. Le délai de déploiement d’une nouvelle application critique au métier doit se faire en 2 ou 3 mois, l’entreprise se verra orientée vers une solution IaaS en cloud ou vers la colocation.

Culture de l’entreprise

La culture de l’entreprise ou du management a un poids très lourd sur la décision d’externaliser des processus métiers ou l’infrastructure physique.

L’offre locale en colocation n’ayant pas atteint un niveau de maturité permettant à mettre en confiance les décideurs à externaliser. La culture de conserver les équipements, données et applications reste dominante. Cela dit, la tendance aujourd’hui est de conserver le contrôle sur le site principal et d’externaliser dans la mesure du possible le site de secours.

Accès au service informatique au Datacenter

L’accessibilité d’un équipement informatique à un moment donné doit être garantie par le prestataire. Parfois pour des raisons diverses, les locataires peuvent être dans l’incapacité d’accéder à leurs équipements. L’entreprise doit s’assurer d’avoir accès à des services à distance permettant des actions de trouble shooting basiques (réinitialisation, redémarrage, ..).

 Dépendance d’un contrat

Dans un Datacenter en colocation, l'entreprise est dépendante de la durée du contrat, de ses termes et des contrats de niveaux de service. Il est important de discuter ce point avec un prestataire éventuel, dans la mesure où il aura des conséquences à court et à long terme sur l'entreprise. Voici ci-dessous quelques sujets de discussion courants portant sur les termes du contrat :

        Durée du contrat : en général de 1 à 3 ans

        Amplitude des augmentations de tarif

        Possibilité de renouveler le contrat

        Possibilité de résilier le contrat

        Contrats de niveaux de service (SLA)

        Pénalités en cas de non-respect des SLA

        Conséquences des violations de sécurité

        Croissance future et réservation d'espace

Clarifier ces points permet d'établir une relation de confiance avec l'hébergeur et de connaître parfaitement les risques que le contrat peut faire courir à l'entreprise.

TCO et taille de l’investissement

Une étude d’opportunité est exigée pour faire le choix entre la possession d’un Datacenter ou la location avec contrat.

L’étude doit prendre en compte l’évolution possible et l’analyse de celle-ci dans les deux scénarios qui se présentent. Les coûts d’investissement, de maintenance et d’opérations étant des données d’entrée, l’évolutivité sur 10 ans permettra de départager les deux solutions et statuer sur celle qui arrange le plus l’organisation et la trésorerie. 


 

©2019 UPVALIS. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.